De Lyon 1 à Wuhan…

Retrouvez les témoignages des étudiants de la première promotion du double diplôme de Master de Physique entre Lyon 1 et Wuhan.

Ces étudiants vont partager avec vous leur expérience à Wuhan, université chinoise.

IMG_0294

Sébastien ROCHE

  • Projet de mobilité

« Nous sommes les premiers étudiants à participer au programme de double diplôme entre l‘Université Lyon 1 et l‘Université de Wuhan. La préparation a été très brève comme nous avons pris la décision de partir aux alentours d’octobre – novembre.

Nous appréhendions cette mobilité par rapport à la communication. Partir en Chine sans aucune base de chinois, même si les cours de physique sont donnés en anglais, est un peu téméraire. Mais en fait il se trouve qu’une grande partie des étudiants étrangers sont francophones ici ( il y a de nombreux étudiants africains ) et ils nous ont beaucoup aidé lors de nos premiers jours.»

  • Systèmes universitaires

« Au niveau des cours il y a de nombreuses différences par rapport à la France. Il n’y a pas de travaux dirigés et donc l’emploi du temps peut sembler assez léger. Mais nous avons des « devoirs maison » assez conséquents à rendre régulièrement dans plusieurs matières. La quantité de travail personnel est donc bien plus importante qu’en France.»

  • Mode de vie

« Le mode de vie, c’est sans aucun doute le meilleur aspect de cette mobilité ! Le coût de la vie est très bas, les cantines de l’université servent des plats excellents pour 5 à 10 yuan (0,30 à 1,20 euros ), mais il faut aimer le riz ou les nouilles ! Les restaurants sont très abordables et permettent de découvrir des plats chinois plus traditionnels.

Cette expérience est très enrichissante ! En mobilité on fait bien plus de rencontres. Le simple fait d’être un étudiant étranger est un vrai catalyseur d’échange. Cela crée un prétexte idéal pour engager la conversation avec des inconnus. On ne vit pas qu’avec des Chinois, mais avec le monde entier comme les résidences abritent des gens de toutes nationalités.

Sur la plan académique on découvre également une autre façon d’aborder les études.»

  • Conseils

« Pour les étudiants qui souhaiteraient partir en Chine, il serait quand même conseillé d’avoir des bases de chinois. Il ne faut pas s’attendre à vivre à l’occidentale, partir en Chine c’est l’aventure ! Si on est prêt à sacrifier un peu de confort, la vie ici est vraiment excitante ! »

IMG_0298

Antonin SOLEILHAC

  • Avant notre départ :

La principale appréhension concernant cette mobilité était le contenu des cours. Étant les premiers étudiants à partir dans cette université, nous n’avions que très peu d’informations sur les cours disponibles.

  • A notre arrivée à Wuhan :

Il nous a fallu plusieurs semaines avant d’être enfin tranquille avec les formalités administratives sur place. Concernant les cours de Physique donnés en Chine à l’université de Wuhan, ils n’étaient pas tous donnés en anglais. Nous n’avons pas eu l’éventail de choix que l’on espérait.

Enfin, malgré ces petites épreuves rencontrées à notre arrivée, notre plus grande surprise a été, et restera, la disponibilité, la gentillesse et le soutien que les étudiants et les responsables chinois nous ont apportés.

  • Notre vie à Wuhan :

Une fois installés, nous avons pu nous rendre compte de notre nouveau cadre de vie. L’université de Wuhan est une très belle et très ancienne université de Chine. L’université est très grande et abrite plusieurs parcs, espaces verts très denses (sous-bois, forêts), de nombreuses habitations (universitaires ou non) et de nombreux stades ou complexes sportifs. La vie étudiante sur le campus est active.

En tant qu’occidentaux, nous avons été surpris par le mode de vie « à la Chinoise« : installations, moyens de transport, services radicalement différents de ceux que l’on peut connaître en France.

La méthode de travail à l’université est aussi différente: nous avons très peu d’heures de cours et l’essentiel du contenu théorique doit être suivi individuellement à l’aide de livres et/ou de cours donnés sur le net.

  • Bilan :

Notre vie quotidienne à Wuhan se passe très bien, et nous essayons de visiter le pays dès que nos emplois du temps le permettent. Nous sommes tous persuadés que ce séjour nous sera bénéfique d’un point de vue humain. Le contact avec les étudiants chinois est très facile, plaisant et les différences de culture sociale nous permettent aussi de nous ouvrir sur un autre monde.

Le meilleur conseil que je pourrais donner au étudiant voulant partir en Chine serait de définir clairement leurs objectifs et leur choix d’orientation le plus tôt possible. Aussi, il me paraît nécessaire de souligner que des bases en Chinois (parlé) semblent indispensables pour profiter de cette mobilité au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *