« En Suède, l’individu est pris en compte dans sa globalité »

GroupeAlexandra BERLINGARD et Emmanuelle SAUVAGE du Département de Physique de la FST ont effectué une mission du 2 au 7 juin 2014 à l’Université d’UMEA en Suède.
Cette mission a été réalisée dans le cadre des mobilités administratives Erasmus.

Cette mission avait plusieurs objectifs :
–    Promouvoir l’Université Claude Bernard Lyon 1
–    Expliquer l’organisation du Département de  Physique, ses évolutions,
–    Faire connaitre le laboratoire IPNL,  les formations en physique, la richesse de l’innovation dans la recherche, le partenariat avec les entreprises ainsi que la mobilité internationale
–    Améliorer la qualité de l’enseignement supérieur, tout en restant en relation avec le marché du travail, ce qui  passe aussi par la mobilité et la coopération internationale
–    Acquérir de nouvelles connaissances et savoir-faire à partir d’expériences et de bonnes pratiques à l’étranger

« Cette expérience a été extrêmement enrichissante pour nous, tant sur le plan professionnel que personnel.
Ce qui nous a le plus marquées est le système d’enseignement totalement différent de celui de la France, et le fait qu’en Suède l’individu soit pris en compte dans sa globalité, et pas seulement sur ses résultats scolaires et ses diplômes.
Le fait que musées et campus soient imbriqués sur de mêmes lieux et ouverts à tous montre bien l’importance de l’accès à la culture et la formation, sans ségrégation.
La préoccupation omniprésente pour l’écologie, la lutte contre l’exclusion, l’égalité des chances, et l’accès à la santé pour tous, a déclenché chez nous une prise de conscience dont nous tiendrons compte dans notre travail au quotidien.
Par ailleurs, les procédures simplifiées et la prise en compte de la qualité de vie de l’individu permettent un bien-être au travail. Cela n’enlève bien sûr rien à la conscience professionnelle et permet même de travailler dans une ambiance détendue, propice à la concentration.
En ce qui concerne la gestion financière, la dématérialisation devrait  bientôt faire partie de notre quotidien en France et cela devrait apporter une meilleure qualité de travail.
Nous espérons que cette visite renforcera les liens déjà existants avec l’Université d’Umea

Comme Alexandra et Emmanuelle, effectuez à votre tour une mobilité administrative Erasmus ! La découverte d’organisations et de systèmes de pensée différents s’ouvrent à vous.

 

Campus

Une chose qui peut surprendre les étudiants étrangers est la simplicité des relations entre étudiants et professeurs, qui prennent souvent leur café ensemble pendant la pause .

Groupe2

Visite d’Umedalens Skulpturpark. Les suédois considèrent que la découverte du patrimoine culturel fait partie de toute formation. Nous avons visité l’une des attractions les plus populaires d’Umea : « Umedalens », un parc de sculptures situé sur l’ancien campus de l’hôpital psychiatrique à une dizaine de kilomètres d’Umea.

Culture

Visite d’Umedalens Skulpturpark. Une vingtaine de maisons en pierre (anciens pavillons de l’hôpital) se trouvent dans le parc et sont devenues : une école primaire, une maison de retraite et des habitations. On retrouve là la volonté suédoise de lutter contre l’exclusion et de considérer l’individu dans sa globalité, de l’enfance à la vieillesse. (On voit l’école en fond)

Ecologie

Vélos et cabane en toit végétal : l’écologie est au coeur des préoccupations en Suède.

Drapeaux

La fête nationale suédoise (Sveriges nationaldag) anciennement appelée « jour du drapeau suédois » (Svenska flaggans dag) a lieu le 6 juin. Elle commémore principalement l’élection du roi Gustave Ier Vas en 1523, année considérée comme le début de la Suède moderne. Le 6 juin est aussi la date où en 1809, une partie du pouvoir royal fut transféré au parlement. Fêtée depuis 1916 en tant que jour du drapeau suédois, elle est devenue «fête nationale » en 1983.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *